La corrupción estructural es lo que importa.

Avatar de Usuario
Algenib
Mensajes: 4919
Registrado: 05 May 2008, 19:32
Ubicación: Benifotrem

La corrupción estructural es lo que importa.

Mensajepor Algenib » 04 Ago 2013, 09:40

Hoy está en la mente de todos la corrupción y la financiación irregular de todos los partidos que tienen acceso a comisiones. Siendo esto muy grave, carece de importancia comparado con la corrupción legal, es decir, con tener un sistema corrupto. Todos los contribuyentes vamos a tener que pagar, de momento, 36.000 millones de euros a las cajas manejadas por políticos y sindicalistas. Esa es una cifra que hace temblar a cualquiera y que se va a incrementar hasta los 53.000 millones de euros. ¿Cómo se ha "robado" esos millones? Legalmente. Eso es lo malo, que existan maneras legales de robar. Voy a explicar un caso típico del que tengo información fehaciente.

Los concejales de una ciudad pequeña recomiendan a sus familiares y testaferros que adquieran terrenos en una zona que carecen de valor. Una vez los han adquirido, el ayuntamiento lo recalifica como zona urbanizable y proyecta un campo de golf en esos terrenos. Inmediatamente se revalúan un 1000 por 100 o mucho más. Como manipulan las cajas de ahorro hacen que Bancaja les compre esos terrenos por diez veces el valor que ellos pagaron. Pero resulta que esos terrenos siguen sin tener ningún valor real, y ahora menos que antes, ya que no existe posibilidad alguna de construir ni un campo de golf ni viviendas. Pero Bancaja tiene valorados esos terrenos en sus activos por más de lo que pagó. Cuando el FMI y Bruselas exigen que se valoren esos activos de manera real, resulta que Bancaja ha perdido miles de millones con la compra de esos terrenos que concejales y familiares de concejales le han vendido. Ahora, somos los contribuyentes los que le pagamos a Bancaja, transformada en Bankia para disimular, todas las perdidas, porque nos han hecho creer que si quiebra perdemos todos.
Antes estafaron a otros con las preferentes. Y luego nos cuentan que los concejales son baratos porque no cobran. Si de los 500,000 cargos públicos que tenemos los redujéramos a 70.000 como tiene Alemania, la crisis estaría solucionada. No importa lo que cobren los cargos públicos, lo que importa es lo que gastan, las comidas regadas con Vega Sicilia y a base de langostas con cargo al ayuntamiento, los enchufes innecesarios creados para enchufar amiguetes y familiares, etc.
Lo que debería haber dicho Rajoy, si hubiera sido una persona honrada, es que iba a separar el poder judicial del político. Es que iba a quitar las concesiones de obras de manos de los políticos para que las concedieran equipos de técnicos elegidos a alzar. Pero cuando la casta política dice que va a luchar contra la corrupción de la cual está disfrutando, lo que quiere decir es que va a luchar contra la posibilidad de que la corrupción sea descubierta por periodistas.
La corrupción es el principal problema del país. Todos los demás son su consecuencia. Solo hay que observar la diferencia entre EE UU y Argentina o Brasil. Brasil podría ser más rico que EE UU, lo que lo ha impedido siempre es la corrupción.
Algenib,
La gente cree cualquier cosa con tal de que sea absurda.
People believe anything as long as it is absurd.
人们相信任何事情只要是荒谬的。
Люди верят, что угодно, пока это абсурд.

Avatar de Usuario
gramophone
Mensajes: 413
Registrado: 11 Ene 2008, 23:09
Ubicación: europa
Contactar:

Re: La corrupción estructural es lo que importa.

Mensajepor gramophone » 03 Sep 2013, 06:40

El precio de la razón

Desde hace varios años, trato de encontrar las palabras, correspondientes a un mensaje, que despierte en las personas, suficiente interés. La verdad es que esta noche, difícil de dormir, con una frase que resumiría mis intentos.

Si hay miseria en el mundo es por que yo lo soporto

Y quienes más soportan la miseria son justamente los que más sufren; de esto me convence la frase clave de mi conclusión, pues en realidad es el doctor en ciencias políticas, el difunto Hermann Scheer dirigente del Partido Socialista Alemán SPD

La razón, debe imponerse, sobre toda intensión individual de dominar, donde necesariamente hay abuso, puesto que solo la transformación de materias primas crea de la riqueza. Y son los grupos financieros y los bancos, que por métodos complejos, gracias al progreso de la informática; logran especular con el precio en los mercados mundiales.

Mientras tanto, en pequeños grupos regionales, el consumidor, el trabajador, se desgarra en luchas internas, de egoísta, dirigentes locales.

No se puede comprender por que mientra el hambre sera la misma en Etiopía, Corea, Colombia o Alemania es posible encontrar sindicatos que no se hablan y menos aún se podrían meter de acuerdo para entablar un programa común de defensa de los intereses de los más pobres.

Al frente las fuerzas si pueden asociarse y así imponer sin complejo todas las reglas.

Entonces quien se queja?
la vida es un momento, el pensamiento es la razon eterna, toda manipulation de la razon es un crimen contra el futuro de la humanidad

Avatar de Usuario
gramophone
Mensajes: 413
Registrado: 11 Ene 2008, 23:09
Ubicación: europa
Contactar:

prosélytimes et raison

Mensajepor gramophone » 04 Sep 2013, 11:41

Prosélytisme sur la raison

Si la misère s’accroît dans le monde, la responsabilité reviens, aux pauvres gens, ceux qu'ont a l’habitude, d'appeler des petits gens ; pauvres gens, qui rendent légitimes les autres, par leur indifférence et leur individualisme. Puisque seul ceux qui se rassemblent peuvent décider et ceux qui en s’intéressent pas laissent les autres décider.

Le docteurs en sciences politiques Hermann Scheer, (paix à son âme) dirigeant du parti socialiste allemand ainsi le souligne. Depuis quelques années, j'écris dans des blogs, j'échange avec d'autres personnes sur le web, j'ai lu des livres, visionné des vidéos ; pour arriver à des conclusions qui en harmonie absolue avec l'idée du docteur Scheer devienne impossible de discréditer.

Sans aucune excitation sans la moindre doute j'avoue pouvoir plaider, sur la notion « impossible de discréditer » :

« Si l'injustice s'accroît dans une société, la raison principal est la méconnaissance, qu'est la mère de l'indifférence et l'individualisme ».

Mes élucubrations, seraient donc exposés, volontairement, le but, trouver dans le lecteur soit sont assentiment, par le silence ou un geste minimal, soit sa réprobation, alors par méconnaissance, et cela saurai moyenne impitoyable d'affronter, soit par un plaidoyer contre, alors j'accepterai la joute oratoire, verbale basée sur arguments.

Il y a deux grandes idées qu'il faut mettre en face pour en tirer une conclusion

L'impartialité et l'intégrité intellectuelle, obligent à chacun à montrer dans le cadre éthique et moral deux grandes écoles qui s'opposent :

La première saura celle qui défendra le principe de l'individualisme absolut.

La deuxième serait celle du principe où l'altruisme doit s'imposer.

L'école de l'individualisme

Cette école de l'individualisme, cherche à travers l'histoire à assumer certains rôles, qui sont contraires à sa philosophie, dans le but de capter le suffrage, qui dans toute démocratie rends légitime une idéologie. Il m'ai très simple démontrer que l'école de l'individualisme, tente de déguiser sont but ultime.

Car du plus petit membre d'un parti de droite d'extrême droite au plus grand leader d'un de ces partis politiques, seuls étendard dans le champs publique, visible aucun trouvera critiquable l’abîme monumentale entre les salaires des petits mains, des ouvriers et des personnes à la tête de certains entreprises, banques, ou assimilés.

Car aucun membre de l'idéologie individualiste trouve anormal que les banques soient systématiquement ré capitalisées, suite à des crises, alors qu'automatiquement les nations tentent par austérité de creuser dans le pouvoir d'achat des ménages.

L'individualisme ne cautionnera jamais, certains privilèges, qui sont trop proches du gaspillage superflu tandis que des nations entières crèvent dans la disette

L'individualisme philosophique reste une ligne de facilité, qui consiste à profiter tant que faire se peu, de la faiblesse de l'autre pour progresser

L'individualisme, réussi sans peine à rassembler le maximum de gens non pas parce que ceux-ci soient conscients de leur idées, mais justement parce par facilité il est si facile de répéter des phrases courtes, de scander avec véhémence, toute sorte de d'inconséquences, prenons un exemple contemporain :

La loi TEPA du gouvernement UMP, avait un coût annuelle de 75 milliards d'euros, au sein d'un tel paquet il y avait des bénéfices pour les classes populaires, mais surtout dans des montages idéologiques, puisque l'idée centrale de cette loi été de favoriser les entrepreneurs, concrètement la dès-fiscalisation des heures supplémentaires avaient un coût d'environs 12 milliards par an, donc moins de 4 milliards pour la poche des travailleurs. Vous n'allez pas vous yeux, il y a des travailleurs, qui maudissent le changement de gouvernement parce qu'ils auraient perdu cette avantage, rendez-vous compte, sur 75 milliards de niches fiscales, toucher à peine moins de 10 %!

Ainsi nous pourrions aller vérifier une longue liste d’irrégularités, d'injustices dans le traitement discriminatoire donné à la redistribution d'un fond déjà rendu inopérant par les privatisations, les lois dites de libre échange. Pour trouver un déficit augmenté de plus de 600 milliards d'euros en un seul mandat.

La deuxième école ou école de l'altruisme

Cette école idéologique, prends ses racines il y a déjà quelques siècles dans les écrits d'un prêtre et l'effort qu'il induit dans le mot charité, Saint Thomas d'Aquin, puis dans une liste sommaire nous pourrions citer Jean Jaurès, Jean Jaques Rousseau, Jean Bodin, John Stuart Mill, Joseph Stiglitz, etc. Personnages de qui se distille nulle doute des idées, qu'il faut déjà digérer, c'est-à-dire, dépoussiérer, adapter en partie à l'évolution, mais que pour l'essentiel restent en ligne avec la déclaration universelle des droits de l'homme. Une ensemble de lois du bons sens, d'usage, d'éthique et de morale que pour des arrivistes, des gens voués à la cupidité, sont des idées peu ou pas admises, voir a bannir. D’ailleurs les adeptes à la première école, ne jurent que par l'individualisme et la capacité de chacun à être chaque fois mieux, sans y consacrer un seul instant à calculer les éventuelles conséquences.

Difficile de comprendre

Je comprends que pour un ouvrier, et j'en suis un, il est difficile pour ne pas dire impossible entrer dans les détails de certains domaines du genre économie politique, non pour manque du temps, (les ouvriers passent beaucoup de temps devant des consoles de jeux, face à l'écran des ordinateurs, pour lire l'horoscope, pour jouer, investissent dans leurs hobby, le football, la pétanque, en heure bonne) mais chacun est violemment poussé par la loi du moindre efforts.

Car penser qu'au travail serai logiquement mourir plus vite. Dans une idéologie de l'individualisme, exposer des critiques demanderai de marcher comment sur des œufs, ne pas offusquer les opinions, ne pas les remonter contre ! Soit mais il faut aussi dire qu'il faut penser à avoir une conscience, sans doute, déjà source du salut car sans conscience, nous les petits gens, nous les petits pauvres, sommes comment les bancs de sardine en haute mer, facile proie du premier prédateur venu.

Fait grave mais logique, car isolées les consciences, sont faibles, victimes trop faciles du premier baratineur venu. Alors je dois avoir un discours plus adouci en vers les zombies ?

A vraie dire non car ce sont des années qui se sont passé depuis 1944, et la naissance de la sécurité sociale, mais cette date coïncide aussi avec la naissance à Bretton Woods de la plus grande escroquerie organisée de l'histoire du commerce mondiale.

L’Angleterre et les États Unis d'Amérique, auraient réussi à convaincre le reste du monde de la suppression de barrières douanières, Oui c'est une gigantesque escroquerie puisque la valeur ajouté de puissances est à des années lumière des matières premières issues des pays du tiers monde. Les métaux, les denrées alimentaires, ce vendent dès lors à des dizaines de centimes de dollar la tonne, et les automobiles, les machines à des dizaines de milliers de dollars. Monsieur KEYNES et monsieur WHITE, ne pouvaient pas ignorer cela en excellents économistes qu'ils prétendaient être. Surtout Keynes ! En tout cas, moi petit ouvrier, (illettré, immigré pour mes colistiers) j'ai l'intime conviction qu'avec l’avènement des grandes organisations nées le 22 juillet 1944 nous sommes face aux bourgeons d'une nouvelle ère source du néo-libéralisme. Je crois que mes égaux sentent de nous jours les conséquences du néo-libéralisme quand même !

Tirons chers messieurs, dames, mes très chers camarades syndicaux, et de touts les opinion une leçon inébranlable de notre ignorance « induite » allons de l'avant et (je le fait depuis qu'il m'a été ouverte la grande fenêtre du web) allons par la voie de la pédagogie, insister au près des familles, des chômeurs, des ouvriers, des plus jeunes et moins jeunes, sur ce premier pas, qu'est d'avoir une conscience sociale, conscience de classe. Par la suite vienne le travail le plus important... Le système reste un géant aux pieds d'argile. Seul les connaissances, peuvent faire changer touts et chacun des gens qu'aujourd'hui se croient sans voix, sans droit à défendre leur intérêt.
la vida es un momento, el pensamiento es la razon eterna, toda manipulation de la razon es un crimen contra el futuro de la humanidad

JavierPS
Mensajes: 45
Registrado: 04 Jul 2014, 15:36

Re: La corrupción estructural es lo que importa.

Mensajepor JavierPS » 10 Jul 2014, 14:32

Nada, aquí todos corruptos. Luego es la gente honrada la que lo pasa mal y es normal porque es totalmente injusto. Los corruptos se aprovechan de esa gente. Si al menos todos fueramos corruptos estaríamos en igual de condiciones y el dinero que nos quitan por un lado, se lo quitariamos a otros por otro lado. Lo que pasa es que debería ser todo lo contrario.


Volver a “Economía”

¿Quién está conectado?

Usuarios navegando por este Foro: No hay usuarios registrados visitando el Foro y 3 invitados